Disrupt! #8 – Amsterdam Light Festival

Des yeux mystérieux qui vous observent. Une meute de loups sur la berge d’un canal. Une voiture qui s’enfonce dans l’eau. Des artistes donnent leur définition de la disruption, le thème de cette 8ème édition du Festival des Lumières.

La disruption est souvent associée à un bouleversement négatif. Elle peut pourtant donner une impulsion positive et vitale au changement. Elle peut encourager les individus et les organisations à agir. Elle peut rendre visible des possibilités jusque là inconnues. Pour cette dernière édition, des artistes se sont questionnés sur la disruption. Ils expriment leur vision à travers des œuvres d’art créées pour l’occasion ou en transformant l’architecture existante. Du 28 novembre 2019 au 19 janvier 2020, une vingtaine d’œuvres d’art ont illuminés les eaux d’Amsterdam. En voici une sélection:

ATLANTIS – Utskottet

Utskottet craint un scénario catastrophe. La crise climatique est là et que faisons-nous? Les conditions météorologiques extrêmes et l’élévation du niveau de la mer prouvent que le réchauffement climatique n’est pas sans conséquence. Atlantis montre une métropole internationale en proie aux inondations et autres catastrophes naturelles. On peut apercevoir l’Empire State Building de New York, la tour du ministère des Affaires étrangères en Égypte, la tour A’dam d’Amsterdam, … Avec ce paysage urbain mondial, l’artiste nous rappelle que la menace de disparition totale nous concerne tous!

NEIGHBORHOOD – Sergey Kim

Du linge illuminé sèche sur différentes péniches. Ces vêtements blancs éclatants représentent le mélange culturel et ethnique des habitants de la ville. Sur les cordes à linge sont accrochés t-shirt, pantalon, djellaba marocaine, robe juive traditionnelle, etc. Pour Sergey Kim, les gens vivent souvent isolés dans les grandes villes. Ils ne connaissent pas leurs voisins. L’artiste espère envoyer un message positif en utilisant quelque chose d’aussi quotidien et universel que le linge à sécher. Ça donne l’image de personnes coexistant harmonieusement.

DE NACHTLOERRRDERS – 72andSunny Creative Collective

«De Nachtloerrrders» fait partie du projet scolaire du Festival des Lumières. Des centaines d’écoliers d’Amsterdam, âgés de 8 à 12 ans, ont collaboré avec le 72andSunny Creative Collective. Ces vingt paires d’yeux, en constante évolution, suggèrent la grande biodiversité potentielle qui se cache dans nos quartiers. Nous perturbons les habitats des animaux avec nos villes en constante expansion qui illuminent le ciel nocturne. De plus en plus de créatures doivent s’adapter à cette jungle urbaine en béton. Quels sont leurs ressentis envers nous?

BUTTERFLY EFFECT – Masamichi Shimada

Le battement des ailes d’un papillon au Brésil déclenche-t-il une tornade au Texas?” L’effet papillon, développé par Edward Lorenz en 1961, est une métaphore. Il montre que la plus petite action a un certain degré d’imprévisibilité et que le chaos est toujours à nos portes. Ici, l’illumination des ailes de papillon est une conséquence directe du mouvement de l’eau causé par le passage des bateaux. Ce n’est pas le pouvoir destructeur qui est mis en avant mais la beauté des motifs lumineux. L’artiste a une vision positive du monde. Pour lui, même si les problèmes et les défis semblent importants, un petit acte d’une seule personne peut faire toute la différence.

SURFACE TENSION – Tom Biddulph & Barbara Ryan

Les actions de l’homme perturbent de plus en plus l’écosystème. Avec le changement climatique, les inondations deviennent fréquentes dans certaines régions. Tom Biddulph et Barbara Ryan ont transformé une partie du canal en une rue noyée de la ville. Des voitures, des lampadaires et des panneaux de signalisation sortent de l’eau. De quoi nous faire réfléchir sur les risques dévastateurs des inondations et nos actions pour éviter cela.

REMIND EULJIRO FREEDOM – EON SLD

EON SLD nous plonge dans une rue commerçante d’Euljiro, un des plus anciens quartiers de Séoul. Un plan de développement urbain met en péril la survie de cette région. On y trouve pourtant 10.000 magasins spécialisés qui emploient environ 50.000 artisans! De nombreux restaurants coréens typiques, des usines indépendantes et des artistes participent également à cet écosystème. Aujourd’hui, des milliers de personnes sont forcées de quitter leurs maisons. Des complexes d’appartements modernes et des bureaux de haut standing sont construits par le gouvernement coréen. Celui-ci veut donner au quartier une image plus contemporaine. L’artiste présente des enseignes d’Euljiro pour repenser sa valeur culturelle et historique alors qu’elle est en train de disparaître. La réflexion va plus loin. Le souhait de faire progresser la gentrification est présent dans de nombreuses villes à travers le monde. Ce qui n’est évidemment pas sans conséquence…

Un festival reconnu et respectueux de l’environnement

L’Amsterdam Light Festival est un événement dédié au lightart depuis 2012. Une fondation gère son organisation et le développement de sa collection itinérante. Elle contribue également au développement de la discipline artistique.

Les œuvres de la Light Art Collection sont respectueuses de l’environnement. Le Festival des Lumières d’Amsterdam complet consomme autant d’électricité par nuit qu’un théâtre local moyen.

La prochaine édition aura pour thème “When nature calls”. Elle se tiendra du 26 novembre 2020 au 17 janvier 2021. Info: amsterdamlightfestival.com.

Crédit photo: Mélanie Deltenre